Generation Rx – Good Charlotte

Sorti le 14 septembre 2018

On a écouté le précédent album de Good Charlotte, Youth Authority, avec des oreilles nouvelles il y a deux ans. Il était impossible de faire la même chose avec ce septième album, Generation Rx, mais on avait envie de voir ce qui avait bien pu être inspiré au groupe par le décès de Lil Peep en fin 2017 (c’est ce qui a été décrit comme une sorte de déclencheur).

Déjà, l’étiquette pop punk associée à Good Charlotte ne semble pas particulièrement s’appliquer ici : on entend le côté rock de certaines pistes, la pop dans beaucoup d’autres, mais le punk est beaucoup plus discret, à l’exception de quelques pistes. Tant mieux, puisque c’était un élément plus faible du dernier album, où on sentait un peu le réchauffé.

La première piste, Generation Rx, marque assez clairement le changement de son : une intro lente, émotive, appuyée par un subtil build-up qui se résulte par le tempo plus rock de Self Help. Les deux pistes totalisent plus de 5min30, mais la mise en bouche est assez efficace pour qu’on ne sente pas de longueur dans le processus. D’autres pistes à l’esprit similaire viennent ensuite, dont Actual Pain, Prayers, Leech (avec Sam Carter de Architects) et Better Demons, qui assument avec succès le côté pop rock de la formation. On a aussi droit à la ballade Cold Song, clichée, mais toujours efficace, et à ce qu’il y a de plus près d’un happy ending avec California (The Way I Say I Love You), au moins dans le refrain. Disons qu’avec un album aux thèmes comme la crise des opioïdes, les troubles mentaux, les problèmes d’estime de soi et la religion, on prend tous les rayons de soleil qu’on peut.

L’album est non seulement bref, il va droit au but et dans ce cas-ci, ça réussit plutôt bien au groupe. Good Charlotte a enregistré ce qu’il sentait le besoin d’enregistrer, et ça donne un opus peu réjouissant, mais représentatif de l’ambiance générale aux États-Unis en 2018. On verra si Generation Rx vieillira dignement, mais aujourd’hui, ça s’écoute particulièrement bien, qu’on apprécie le groupe ou pas.

À écouter : Generation Rx/Self Help, Actual Pain, Prayers

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s