Résoudre la question – Ombre!

Sorti le 26 octobre 2018

Jeune formation de Québec, Ombre! propose une musique indie folk au côté mélancolique et introspectif, notamment à travers ses paroles. Un an et demi après le EP Hymne à la nuit, le projet entourant le chanteur Dany Asselin revient avec les cinq nouvelles chansons de Résoudre la question.

Dès les premières secondes de La bête à plumes, on se laisser bercer par la voix du chanteur, vulnérable, mais réconfortante à la fois. La musique derrière lui bouge davantage, débutant avec une discrète guitare, mais laissant place à une instrumentation plus chargée au fil de l’écoute, atteignant un sommet en seconde moitié de la piste. Sans être une approche inédite, c’est une entrée en matière solide qu’on nous propose, qui place la barre haute pour la suite.

Le groupe tente une recette similaire avec Les carcasses de tôle, mais en augmentant d’un cran l’intensité dès le début de la chanson. C’est presque aussi réussi si ce n’est qu’on perd parfois certaines nuances qui faisaient la beauté de La bête à plumes. On opte ensuite pour un morceau plus léger, Changeons le béton, qui met bien en valeur la voix de Dany Asselin sur un air plus pop, mais bien assumé.

Les contrastes font un retour en force avec Un flou dans ta tête, morceau lent au début folk déviant rapidement vers une ballade rock très convaincante. Pour ajouter à l’intensité, on invite Cassandre Picard pour les harmonies vocales, décision réussie qui aurait aussi pu bénéficier au reste du EP! Cette piste nous mène (déjà) à la finale, Résoudre la question (tentative), dotée d’un petit côté Alexandre Poulin dans l’approche. Plus minimalistes, les arrangements incluent toutefois le trombone de Nick Mahon pour finir le tout en beauté et avec une touche de mélancolie, qui a été l’état d’esprit de la majorité du bref opus de 18 minutes.

Ombre! nous livre ici un EP assumé et efficace dans son registre avec une musique bien écrite, des mélodies simples mais accrocheuses, et des textes inspirés. Ça ne réinvente pas la roue, mais en ce début d’automne froid et pluvieux, c’est exactement de cette musique qu’on a besoin. Cela nous fait sérieusement nous demander ce que le groupe attend pour enregistrer un véritable long jeu. Les cinq chansons de Résoudre la question ont un beau potentiel et chacune a de quoi pour plaire aux amateurs d’indie folk et de pop rock, mais en nous ouvrant plus l’appétit pour la suite plutôt qu’en nous rassasiant complètement! C’est bien le seul vrai bémol qu’on formule à son sujet!

Il vous est possible d’écouter ce mini-album sur la page Bandcamp du groupe.

À écouter : La bête à plumes, Un flou dans ta tête

8,1/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s