EP – Amélie Hewett

Sorti le 3 octobre 2018

Auteure-compositrice-interprète originaire de la Rive-Sud de Montréal, Amélie Hewett s’est notamment démarquée il y a quelques années en remportant la finale nationale de Cégeps en spectacle en 2016. Un de ses prix était une session d’enregistrement pour un éventuel mini-album. L’enregistrement a vu naître un premier EP sans titre de quatre chansons, situées dans le vaste registre folk-pop francophone.

Le mini-album est bref, mais il contient deux énergies bien distinctes. La première s’entend dans Siège passager : un côté rythmé laissant place à des textes chargés, débités à un rythme non loin d’un rap. Hewett se lance quand même dans un petit solo vocal en le dernier quart de la chanson. Textuellement, le message transmis est clair. C’est imagé, mais on aurait pu bénéficier d’encore davantage de second degré.

La seconde énergie est fièrement représentée par La mèche courte. Douce et lente, la chanson laisse toute la place à la mélodie apaisante de la jeune chanteuse. En bonus, elle y joue aussi la trompette, ainsi que quelques claviers, ajoutant à l’ambiance finement créée. Mention à la référence réussie à Au clair de la lune, contribuant parfaitement au côté imagé de la piste.

Les deux autres pistes alternent entre ces deux vibes. De toute façon propose un sujet similaire à celui de Siège passager et sur un ton qui s’y apparente aussi, mais encore plus au premier degré. Le dernier mot du EP est laissé à Couleurs, dans un esprit rêveur qui fait du bien. Le rhodes et la trompette font aussi leur retour, finissant le tout sur un bonne note. Vraiment, Hewett est à sa place dans ce registre, et ça s’entend!

Comme indiqué plus haut, ce premier EP met de l’avant deux énergies assez distinctes, pouvant s’adresser à deux publics différents. Il semble qu’Amélie Hewett soit plus naturelle dans sa facette douce et rêveuse et on ne peut que l’encourager à continuer de peaufiner sa musique dans cette direction. L’autre direction se défend aussi, mais elle met davantage de l’avant ses textes qui mériteraient d’être retravaillés pour être plus imagés et moins prévisibles. La bonne nouvelle, c’est que l’artiste a encore tout le temps de préciser sa direction et d’améliorer ses techniques d’écriture. Ce premier EP est surtout un premier pas pour la suite.

Ce EP est disponible sur Bandcamp.

À écouter : La mèche courte

7,2/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s