Happy Xmas – Eric Clapton

eric clapton harry xmasSorti le 12 octobre 2018

Le légendaire bluesman Eric Clapton a réussi à passer toute sa carrière en se tenant loin d’un album de Noël. Du moins, il avait réussi jusqu’en 2018, où il a décidé d’enregistrer Happy Xmas, un opus des fêtes contenant plusieurs classiques et mêmes des titres obscurs des fêtes. Il y propose même une composition originale. Comme on peut s’y attendre, le registre général se veut plutôt blues rock, son genre de prédilection.

Clapton tente une relecture bluesy de White Christmas, avec une interprétation si personnelle qu’on peine presque à la reconnaître. Il y a quelque chose de nonchalant dans l’interprétation qui plaira peut-être à ceux qui en ont marre de la même chanson jouée toujours de la même façon, mais qui laissera tiède les puristes. Heureusement pour ceux de la seconde catégorie, il s’amusera surtout avec des chansons moins sacrées au fil de l’album. Pensons à Away in a Manger (Once in Royal David’s City), Everyday Will Be Like a Holiday, Christmas Tears, It’s Christmas, Lonesome Christmas et Merry Christmas Baby auxquelles il apportera sa touche personnelle très blues. Les amateurs du genre seront servis, même si dans la plupart des cas les arrangements n’arrivent pas à détrôner les autres très belles versions qui existent déjà de ces chansons.

Eric Clapton y va aussi d’une compo originale, For Love on Christmas Day, une jolie ballade hivernale et sentimentale, qui ne nous met toutefois pas vraiment dans l’esprit des fêtes. La douceur se fait aussi entendre dans Home for the Holidays, Christmas in My Hometown ou encore dans Sentimental Moments. On tente aussi une version chorale, mais avec un petit groove à l’arrière, de Silent Night. Dans ce cas-ci, c’est une version peu convaincante même si l’idée était bonne sur papier. L’opus se termine également dans la douceur avec Have Yourself a Merry Little Christmas, somme toute un bon choix.

Attention, il y a un énorme intrus dans cet album : Jingle Bell en version musique électronique dansante. La raison est pour faire un hommage à Avicii, décédé plus tôt en 2018. L’idée d’un hommage n’est pas complètement mauvaise, mais on ne sent pas du tout la touche Eric Clapton, et elle ne colle pas du tout au reste de l’album. Surtout, la piste est placée en plein milieu alors qu’elle aurait par exemple apparaître en piste bonus. Bref, plusieurs sourcils vont se hausser à l’écoute de cette (trop longue) version de Jingle Bell.

L’album, même en version régulière, est plutôt long (56 minutes), mais manque cruellement de chansons accrocheuses. Plusieurs chansons sont prévisibles, surtout dans le registre blues rock où elles finissent par se ressembler. Restent quelques ballades, mais cela n’a rien d’un Happy Xmas! Vu l’immense carrière d’Eric Clapton, on s’attendait à quelque chose de plus inspiré pour son premier opus de Noël. On entend souvent le préjugé disant qu’un artiste lançant un album des fêtes est en pente descendante ou en fin de carrière. Dans ce cas-ci, c’est malheureusement vrai.

À écouter : For Love on Christmas Day, It’s Christmas, Have Yourself a Merry Little Christmas

6,7/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s