All of a Sudden I Miss Everyone – Explosions in the Sky

explosions in the sky all of a sudden i miss everyoneSorti le 20 février 2007

Le groupe de post-rock américain Explosions in the Sky n’a jamais semblé manquer d’inspiration après ses difficultés à enregistrer The Earth Is Not a Cold Dead Place en 2003, puisqu’il a par la suite passé pas mal de temps en studio dans les deux années suivantes, notamment en enregistrant une bande sonore en 2004 et en lançant un quatrième album concept en 2005. Passons rapidement à 2007, pour la sortie de All of a Sudden I Miss Everyone, cinquième offrande studio du groupe, toujours fidèle à lui-même.

Contrairement à d’autres albums du même groupe parus auparavant, aucune anecdote particulière ne semble être restée dans les annales, alors à part de chercher les références des titres, l’essentiel est de fermer les yeux et d’apprécier la musique qu’offre Explosions in the Sky, tout simplement. Ceux qui connaissent bien le son du groupe ne seront pas particulièrement déboussolés par ce qu’ils entendront ici.

L’extrême lenteur de The Birth and Death of the Day nous accueille en plein début d’opus. La lourdeur est aussi de la partie pendant les deux premières minutes. S’ensuit une série de montagnes russes qui nous mèneront à des moments tantôt très doux et émotifs, tantôt intenses et plus agressifs. On ne change pas une recette gagnante, après tout! Après que la tension ait chuté à la fin de la piste, on passe discrètement à Welcome, Ghosts qui va cette fois à l’essentiel avec un morceau plus rock, mais tout aussi mélodique.

It’s Natural to Be Afraid nous surprend avec une longue pièce qui semblait destinée à être divisée en différences pistes. La première portion de 4 minutes n’est pas particulièrement mémorable, mais la suite est tellement envoûtante qu’elle vaut largement le détour. Encore 5 minutes plus tard, tout explose pour notre grand plaisir. Même quand on connaît par cœur la formule de Explosions in the Sky, l’effet demeure presque toujours très réussi. Le groupe essaie tout de même autre chose le temps de What Do You Go Home To?, qui met l’accent sur le piano plutôt que sur les guitares. Ça n’a pas le même mordant, mais ça fait décidément changement. Sans surprise, on revient à un registre plus chargé au début de Catastrophe and the Cure, pour s’adoucir en seconde moitié et profiter d’un autre build-up réussi, mais prévisible. L’opus se termine avec So Long, Lonesome, qui ramène à l’avant-plan les claviers, pour un effet similaire à What Do You Go Home To?.

La force du groupe, sa capacité de nous faire vivre des émotions simplement en musique avec ce post-rock chargé, est aussi pour plusieurs un défaut de faire sensiblement la même chose d’un album à l’autre. Il est vrai que si on mélangeait la plupart des pièces d’Explosions in the Sky dans une playlist, on peinerait à deviner de quel album elles sont issues. L’album All of a Sudden I Miss Everyone demeure très efficace dans une majorité des cas, mais il est important d’arriver à se réinventer un peu plus pour ne pas perdre son public.

Vous pouvez entendre l’album sur la page Bandcamp du groupe.

À écouter : Welcome, Ghosts, It’s Natural to Be Afraid

7,3/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s