Le prix du funk – Suprême Sans Plomb

supreme sans plomb le prix du funkSorti le 31 juillet 2016

On se souvient de Of Course, groupe qui emprunte de plus en plus une tangente électro-funk. Ce qu’on ne savait pas, c’est que le trio s’est aussi allié avec le groupe rap L’Amalgame en 2016 le temps d’un EP intitulé Le prix du funk. Depuis, le supergroupe se fait appeler Suprême Sans Plomb et tente d’apporter au Québec cette fusion rap/funk qu’on voit encore peu ici.

Le EP démarre avec le sympathique morceau Fu Funk. On y sent bien les deux énergies, bien que le côté hip-hop demeure le plus évident. Il est bon de préciser tout de suite que Suprême Sans Plomb demeure un groupe de rap ne s’adressant pas à ceux qui ne veulent rien savoir de ce registre : le funk offre un habillage différent, mais le fond demeure le même. Dans le doute, écoutez seulement Fu Funk, et vous saurez si vous avez envie de poursuivre l’écoute.

Car le collectif manque un peu de nuances par la suite, nous faisant oublier les éléments plus accessibles de Bungalow, par exemple. Il faut dire que le refrain, plutôt faible, n’aide pas la chanson non plus. Y’a encore des zarbes (Reboot) change toutefois de registre : Of Course reprend cette chanson de L’Amalgame, y apportant davantage sa couleur avec un certain succès. Après un Interlude qui nous laisse tiède (comme d’habitude!), c’est l’inverse qui se produit et L’Amalgame propose Chaud (C’Mon Remix). Malgré certains bouts plutôt convaincants, on sent que cette approche se démarque moins par rapport à ce qui se fait ailleurs sur la scène hip-hop.

Seulement 17 minutes pour découvrir ces deux énergies, ça va vite, et il nous semble qu’on aurait pu en avoir plus pour mieux cerner la direction que souhaite prendre le collectif. Il faut dire qu’au moment de l’enregistrement du mini-album, cette collaboration ne devait probablement être que ponctuelle, alors on peut espérer que depuis, l’arrimage s’est mieux fait. Mais si on se fie à ce qu’on entend, notre commentaire se résumerait à ceci : mettez plus de funk dans le mix et modérez un peu le rap si vous voulez vous adresser à un autre public qui n’est pas déjà vendu à cette cause!

Ce mini-album peut être entendu sur Bandcamp.

À écouter : Fu Funk, Y’a encore des zarbes (Reboot)

6,7/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s