Labrinth, Sia & Diplo Present… LSD – LSD

lsd labrinth sia and diplo present lsdSorti le 12 avril 2019

Un nouveau superband est né : les chanteurs Labrinth et Sia et le producteur Diplo ont mis en commun leurs talents pour former LSD, beaucoup à l’image de leurs initiales et peut-être un peu parce que ces artistes sont tellement créatifs qu’on a l’impression qu’ils ont consommé certaines drogues… Le premier long jeu de cette collaboration, Labrinth, Sia & Diplo Present… LSD, donne une très bonne idée du registre abordé par le nouveau trio, penchant du côté de la pop moderne avec une production très énergique et électronique.

Comme c’est souvent le cas dans ce genre d’albums, l’introduction a un effet ambigu : Welcome to the Wonderful World of, qui contient différentes énergies qui ont peu en commun entre elles, montre son côté mélodique et surtout celui givré du trio. Mais après, on l’oubliera rapidement au profit des «vraies» chansons que renferme l’opus, qui sont pour la plupart excellentes. Angel in Your Eyes ne tarde pas à nous rappeler qu’on a affaire à de solides artistes de la scène pop qui savent composer des mélodies accrocheuses et dansantes.

Même le premier extrait, Genius, qui tente quelques portions plus agressives et qui a la mauvaise habitude de dire le nom du chanteur avant le début des couplets (à travers l’album, il y a un gars et une fille qui chantent… on ne devrait pas trop de poser de questions à ce sujet!), contient des portions franchement accrocheuses. Ça nous fait encore plus apprécier les morceaux comme Audio, Thunderclouds ou No New Friends où les nuances et les mélodies fortes sont bien au rendez-vous du début à la fin.

LSD se permet même un moment de douceur avec It’s Time, où le côté plus RnB de Labrinth se fait notamment entendre. Cette chanson serait en théorie la dernière de l’album, mais on a préféré ajouter un remix de Genius, gracieuseté de Lil Wayne. Comme cette chanson n’était pas notre préférée, disons qu’on ne tenait pas à entendre une nouvelle version qui n’apporte finalement pas grand-chose de plus.

Et, sans qu’on s’en rende compte, l’album de 30 minutes est déjà terminé! L’album n’offre aucune grande innovation, mais exploite pleinement les éléments qui se retrouvent dans une vraie bonne chanson pop moderne. Enlevez les quelques (rares) irritants, et vous avez droit à une brève mais très solide offrande. On risque d’entendre pas mal de ces chansons dans les prochains mois, et à moins d’être complètement réfractaires à tout ce qui touche au mainstream, vous ne devriez pas trop détester ça!

À écouter : Angel in Your Eyes, Audio, It’s Time

8,1/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s