Hey, I’m Just Like You – Tegan and Sara

tegan and sara hey im just like youSorti le 27 septembre 2019

Le neuvième album du duo Tegan and Sara nous ramène habilement dans le passé : pendant que les sœurs travaillaient sur leur mémoire High School, retraçant leur jeunesse, elles ont retrouvé des démos enregistrées à leurs débuts lorsqu’elles étaient adolescentes. Elles ont retenu 12 chansons de cette époque et les ont réenregistrées avec leur bagage d’aujourd’hui, donnant Hey, I’m Just Like You. Le résultat reste plutôt indie pop, mais on croit reconnaître une certaine attitude frondeuse sur certaines pistes.

Sérieusement, le premier constat qu’on fait en écoutant cet album, c’est de voir la longueur des titres des chansons. Il est vrai que le duo n’est pas reconnu pour ses titres limités à un ou deux mots, mais ici c’est particulièrement frappant. En regardant les crédits, on réalise que Tegan and Sara ont fait le statement de ne s’entourer que d’une équipe féminine, choisissant Alex Hope à la production. Et il faut admettre que ça n’enlève rien du tout de n’entendre aucune «touche masculine» à cet opus de 38 minutes catchy à souhait.

Car oui, un autre constat à faire est que le duo arrive toujours à nous accrocher l’oreille 9 albums et presque 25 ans après ses débuts : on y mélange des éléments pop assumés, mais sans oublier des sonorités rock par-ci par-là. Et malgré quelques inégalités, l’opus est loin d’être décousu! On n’a aucune difficulté à imaginer Hold My Beath Until I Die en punk rock, même si on a droit à une version plus synthpop plus chantante à l’oreille, alors que I’ll Be Back Someday et I Know I’m Not the Only One assument pleinement les racines du duo. Ajoutons à cela le potentiel énorme du refrain de I Don’t Owe You Anything. Sans être notre favorite de l’album, difficile de résister au refrain qui nous invite à se joindre aux chanteuses.

Mentionnons aussi au passage la simplicité désarmante de Hello, I’m Right Here, de Please Help Me ou de All I Have to Give the World is Me (toutes trois aux paroles qui devraient résonner auprès de quelques adolescents, mais aussi du public qui a vieilli avec le groupe) et à l’efficacité redoutable de Keep Them Close ‘Cause They Will Fuck You Too. Il y a quelque chose de très brut dans les textes de Tegan and Sara, et c’est particulièrement vrai dans ces chansons écrites à l’âge où les mots sortent comme ils viennent. Si ce n’est pas toujours très raffiné, ça reste rafraîchissant de revenir à cette approche plus directe au niveau des paroles.

À nos oreilles, la seule chanson de trop dans le lot serait You Go Away and I Don’t Mind, au son qui cadre mal avec le reste de l’album. Pour le reste, il s’agit en grande partie d’une question de préférence puisque le duo nous fait vraiment voyager à travers ses différentes ères au fil de l’écoute. Objectivement parlant, il y a assez peu de défauts à trouver à Hey, I’m Just Like You à part ses textes moins raffinés qu’on ne voit d’ailleurs pas comme une vraie faiblesse dans ce cas-ci. Bref, un très bon coup signé Tegan and Sara que ce neuvième album.

À écouter : Hold My Beath Until I Die, Hello, I’m Right Here, All I Have to Give the World is Me

7,9/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s