Upside Down – Bellflower

bellflower upside downSorti le 20 septembre 2019

Une de nos révélations de 2016 avait été The Season Spell, le premier album du groupe Bellflower. On avait donc bien hâte d’entendre la suite avec Upside Down, deuxième offrande pour le groupe montréalais, même si on a vite senti que le ton était bien différent du premier opus.

Déjà, la pochette plus colorée de l’album nous donne l’indice du changement de ton. Et si ce n’était pas assez, la chanson-titre Upside Down ouvre l’album avec un refrain beaucoup plus énergique et intense que ce à qui Bellflower nous avait habitué, si bien qu’on est en droit de se demander pendant un instant si on écoute le bon groupe. C’est lors des couplets que l’on reconnaît enfin la voix de la chanteuse Em Pompa et l’ambiance distinctive qui a fait le succès de la formation pop alternative. En ce sens, on peut dire que la pièce porte bien son nom, tout compte fait.

Heureusement, on s’y retrouve mieux ensuite avec la langoureuse You, et encore davantage avec les efficaces My Crown et Wildfire, nous confirmant que Bellflower n’a rien perdu de sa magie et de sa capacité à nous donner des frissons. Ajoutons à la liste la redoutable Vivian, aux puissants arrangements de cordes, ou encore la construction de Bullets qui parvient à nous surprendre avec de multiples ambiances en moins de 4 minutes. On nous surprend aussi avec un Interlude fantomatique, suivi d’un Interlude Outro (?) orchestral et mystérieux.

Donc voilà, à part la première piste, on finit par se sentir en terrain connu, ce qui n’est pas une si mauvaise chose quand on maîtrise déjà une recette gagnante. Tout de même, on sent quelques expérimentations ici et là, mais toujours pour mieux revenir à ce qui fait le succès de Bellflower : des lignes mélodiques bien livrées par Em Pompa et des arrangements puissants. C’est donc à se demander pourquoi on a fait le choix artistique de proposer Upside Down en début d’opus, d’autant plus que l’écoute de l’album nous confirme qu’il s’agit en fait de l’intrus?

Le talent de Bellflower est bel et bien confirmé avec Upside Down, mais l’album n’a pourtant pas la même magie auditive que The Season Spell. La première piste confusante y est peut-être pour quelque chose (en comparaison, le début du précédent album nous frappait comme une tonne de briques), mais il n’est pas rare que les attentes deviennent trop élevées pour la suite des choses, créant quelques déceptions au passage. Ce qui est bien dommage!

Vous pouvez entendre les chansons de cet album sur Bandcamp.

À écouter : Wildfire, Vivian, Bullets

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s