Reprises Vol. 2 – Safia Nolin

safia nolin reprises vol 2Sorti le 20 septembre 2019

Près d’un an après la sortie de Dans le noir, son deuxième album de compositions, Safia répète l’expérience d’un bref album de reprises chantées dans son style très reconnaissable. Après Reprises Vol. 1, elle propose donc naturellement Reprises Vol. 2, où elle ose dans certains cas aller vers des chansons qui ne collent pas du tout à son univers folk minimaliste et dépressif.

Safia Nolin ne fait pas l’unanimité, et si certains ne sont pas capables d’endurer sa musique, on avoue avoir bien apprécié son précédent opus de covers, nous faisant redécouvrir des pièces québécoises qui n’ont pas toutes bien vieilli. Mais la voilà qui explore un peu plus loin, démarrant le nouveau volume avec Et cetera (Gabrielle Destroismaisons)… L’interprétation est fidèle à ce qu’on s’attend de l’artiste, mais c’est le choix en lui-même qui fait hausser un sourcil, ressemblant maintenant plus à un pacte de suicide qu’à une chanson pop suggestive (bon, ok, on exagère un peu, mais vous voyez l’idée).

D’autres chansons semblent a priori entrer dans la case des intrus. Pensons à Destin (Céline Dion), pourtant superbement amenée à sa sauce, et à Je serai (ta meilleure amie) (Lorie), qui s’explique toutefois par le duo avec la chanteuse Pomme, ancienne flamme de l’artiste de qui elle est visiblement restée très proche.

En fait, une bonne partie des choix de chansons se défendent parfaitement dans le registre déprimant de Safia Nolin. Tous les cris les S.O.S. (Daniel Balavoine) avec Alexandra Stréliski au piano, Tu ne sauras jamais (Les B.B.), Je t’oublierai, je t’oublierai (Isabelle Boulay), Un ange qui passe (Annie Villeneuve) (malgré un refrain plus laborieux), et la dernière de l’album, J’ai demandé à la lune (Indochine), chanson qui a été écrite pour être un jour jouée par Safia Nolin.

Le défi de Safia Nolin était de livrer un album aussi convaincant que le précédent, et c’est règle générale réussi. Reprises Vol. 2 perd des points dans sa première chanson peu convaincante et dans certaines longueurs qu’elle réussit à créer même dans un opus de 27 minutes, mais elle a le mérite de répondre au plaisir coupable d’écouter en boucle Tu ne sauras jamais et J’ai demandé à la lune, un excellent coup de sa part.

Vous pouvez entendre ces chansons sur la page Bandcamp de l’artiste.

À écouter : Tu ne sauras jamais, Je t’oublierai, je t’oublierai, J’ai demandé à la lune

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s