Il pleuvait des oiseaux – Bande sonore

bande sonore il pleuvait des oiseauxSorti le 30 septembre 2019

Paru à l’automne 2019, le film Il pleuvait des oiseaux, basé sur le livre de Jocelyne Saucier du même titre, aura été le tout dernier film de la grande Andrée Lachapelle avant qu’elle ne décède à 88 ans. Le film a eu droit à de nombreuses nominations depuis sa sortie, saluant surtout l’interprétation des acteurs, mais aussi la musique originale du film, signée David Ratté et Andréa Bélanger de Will Driving West.

Dans le contexte de cette bande sonore, on a surtout droit à une musique instrumentale ambiante (plus proche du projet Slow Fade Sailors, mettant aussi de l’avant les talents du couple), mais on reconnaît bel et bien la signature Will Driving West à quelques reprises. C’est le cas de Man an Ocean et de And the Sky Turned Blue, où on reconnaît immédiatement l’indie folk sombre de Will Driving West et la voix distinctive de Ratté. Dommage, on se limite seulement à deux pistes dans ce registre!

Pour le reste, à défaut d’être des pièces particulièrement mémorables, les pistes ambiantes ont l’avantage d’être aussi bonnes en contexte de musique d’ambiance ou de relaxation. On est loin de suggérer de bouder ces pistes qui ont toutes parfaitement leur raison d’être! Au contraire, on apprécie particulièrement les ambiances finement créées dans Dû pour un film et Il pleuvait des oiseaux.

Même si l’opus contient trop peu de pièces vocales à notre goût, en fin d’album on nous fait le cadeau de The Parting Glass, cette fameuse chanson traditionnelle écossaise, pour l’occasion chantée par Andréa Bélanger et essentiellement accompagnée au piano. Une pièce de circonstance finement amenée pour l’occasion qui clôt l’exercice avec succès.

On ne cache pas qu’on en aurait voulu plus et qu’on espère toujours entendre davantage du «vrai» Will Driving West dans un opus qu’il signe, mais on comprend que dans le contexte, l’approche majoritairement ambiante était beaucoup plus appropriée. Cela nous permet quand même d’espérer qu’avec la visibilité accordée par le succès du film, les prochains producteurs à inviter le groupe à composer la bande originale d’un film leur permettront d’exploiter au maximum le son distinctif du groupe, qui gagne à être pas mal plus entendu qu’il l’est en ce moment!

Cette bande sonore est disponible sur la page Bandcamp de Will Driving West.

À écouter : Man an Ocean, And the Sky Turned Blue, The Parting Glass

7,3/10

Par Olivier Dénommée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s