Unfollow the Rules – Rufus Wainwright

rufus wainwright unfollow the rulesSorti le 10 juillet 2020

L’album Unfollow the Rules marque le grand retour de Rufus Wainwright dans le registre pop, lui qui a été plus occupé dans le registre classique ces dernières années (incluant deux opéras, rien de moins). L’album a été chaleureusement accueilli et salué pour être le point culminant d’une carrière déjà bien riche.

Aucun doute, cet album montre très bien l’évolution de Wainwright comme compositeur et musicien. Et ses dernières années du côté classique ont certainement inspiré quelques arrangements au fil de l’opus de 51 minutes. Tout de même, mentionnons que les premières écoutes ont été plus difficiles pour nous : on n’a pas senti de grande cohésion entre les chansons aux styles particulières éclectiques et les compositions trop complexes qui vont dans toutes les directions ne restent pas nécessairement le plus en tête. Mais Unfollow the Rules risque semble entrer dans la catégorie des growers.

Dur de décrire adéquatement les chansons de l’album – vaut mieux les écouter par vous-mêmes pour vous faire votre propre idée après 2 ou 3 bonnes écoutes – mais on a droit ici à tout sauf une pop prémâchée et prévisible. La musique de Wainwright est étrangement accessible sans prendre l’auditeur par la main. C’est bien fait, mais ça ne s’adresse toutefois pas à toutes les oreilles.

On recommande tout de même d’écouter en priorité Damsel in Distress (pour ses arrangements ensoleillés et accessibles), la chanson-titre Unfollow the Rules (pour entendre du Rufus Wainwright feutré qui profite ensuite d’un puissant build-up bien amené), Peaceful Afternoon (une des plus faciles d’approche de l’opus), et tout particulièrement Devils and Angels (Hatred), qui devient rapidement un des incontournables de l’album pour son intensité difficile à ignorer.

Après, c’est beaucoup une question de mood au moment d’écouter l’opus : si vous recherchez une petite musique d’ambiance, Unfollow the Rules n’est peut-être pas le plus approprié, mais si vous voulez une musique inspirée qui sort des sentiers battus, l’album contient son lot de belles surprises, même si toutes les pistes n’ont pas le même punch. Attendez-vous tout de même à le voir apparaître dans quelques listes de fin d’année.

À écouter : Damsel in Distress, Unfollow the Rules, Devils and Angels (Hatred)

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s