Archives pour la catégorie Rock

Yūgen – Gazoline

Sort le 20 octobre 2017

Le groupe Gazoline nous a habitués à une musique pop rock particulièrement énergique, mais ose un virage plus funk et new wave dans un EP de cinq titres, Yūgen. C’est une approche différente, mais qui permet de découvrir une autre facette du band. Et il faut avouer que ça marche plutôt bien! Lire la suite

Queens of the Breakers – The Barr Brothers

Sorti le 13 octobre 2017

Le troisième long jeu du groupe montréalais The Barr Brothers ne pouvait pas passer inaperçu, surtout après deux premiers albums qui retenaient de plus en plus l’attention de la critique, mais aussi du public qui a pris goût à ce folk marqué par des sons de drones. Pourtant, The Queens of the Breakers semble avoir fait un virage plus mature, où les drones se font plus discrets. Sans parler du folk qui est parfois mis de côté dans certaines pistes. Lire la suite

Nouveautés du 13 octobre 2017

Plusieurs belles sorties musicales s’offrent à nous en ce vendredi 13 octobre. Par contre, on n’ira pas jusqu’à dire qu’il y en a tellement que ça fait peur! Voici notre petite sélection hebdomadaire. Lire la suite

Diaporama – Mario Allard

Sorti le 8 octobre 2017

Mario Allard n’est pas nécessairement un nom très connu du grand public. On parle quand même d’un saxophoniste qui a mérité la Bourse Création jazz du Conseil des arts de Montréal 2017, et qui est associé à Robert Charlebois, à Papagroove, à Coyote Bill et au Auguste Quartet. Bref, un musicien qui est loin d’en être à ses premiers faits d’armes! Le voilà qui lance son deuxième album, en quintette : Diaporama. Lire la suite

Nouveautés du 6 octobre 2017

On note beaucoup de diversité cette semaine parmi les nouveautés musicales. Voici un bref aperçu de ce que vous pouvez vouloir retenir pour cette semaine. Lire la suite

Bonsoir shérif – Keith Kouna

Sort le 6 octobre 2017

Cela faisait déjà quatre ans que Le voyage d’hiver de Keith Kouna était sorti. Après s’être basé sur un cycle de lieder de Schubert, le voilà qui revient à un propos social extrêmement assumé. L’album Bonsoir shérif nous présente un Kouna plus engagé que jamais. Lire la suite

CHRONIQUE : Moments forts d’Agrirock 2017

Gab Paquet

Par Audrey-Anne Asselin

Les Maskoutains ont pu être choyés le week-end dernier (du 28 au 30 septembre) de recevoir la crème de la scène musicale québécoise dans le cadre du festival Agrirock (qui n’a absolument rien à voir avec l’agriculture, en fait!). Voici un petit retour sur les moments forts des prestations qui ont pu être entendues. Lire la suite

Jeune travailleur – Tulipes

Sorti le 29 septembre 2017

Le projet Tulipes d’Alexis Duval n’a rien de conventionnel. L’homme à tout faire propose depuis des années une musique pop-rock francophone chargée de relents plus prog et psychédéliques, qui surprend immanquablement l’oreille non avertie. Dernier album dans sa collection, Jeune travailleur contient 10 pistes enregistrées dans son salon et dans le sous-sol de ses parents. Lire la suite

Nouveautés du 29 septembre 2017

La semaine du 29 septembre 2017 est particulièrement généreuse en termes de nouveautés. C’est particulièrement difficile de savoir où donner de la tête, mais voici notre humble tentative de cibler quelques parutions qui retiendront l’attention. Lire la suite

The Details – Mo Kenney

Sort le 29 septembre 2017

La Néo-Écossaise Mo Kenney impressionne par son parcours, plutôt impressionnant pour une auteure-compositrice-inteprète de 27 ans. Elle avait reçu une certaine attention avec sa précédente sortie In My Dreams, mais elle tente de vraiment surprendre et de laisser sa marque avec sa troisième sortie, The Details, où elle s’ouvre sur des épisodes plus noirs de sa vie.

Coproduit par Kenney et Joel Plaskett (qui a signé la production de ses autres albums également après avoir accepté de la prendre sous son aile), l’album s’ouvre sur une introduction dépressive qui nous rappelle l’évidence : Cat’s Not a Cake. On change vite de sujet avec On the Roof, sur un ton pop rock assumé et franchement entraînant. Dommage, elle ne dure pas assez longtemps et on en aurait bien redemandé! On fond rapidement à l’énergique Details (qui dure à peine 30 secondes) avant de passer à la déprime de June 3rd.

Les morceaux sont très brefs, et en consultant la liste, on y voit que la plus longue n’atteint même pas la barre des 4 minutes. Bref, on comprend vite qu’on ne peut pas se permettre de trop s’attacher à une chanson, car elle est déjà finie et on passe à autre chose. Surtout, chaque piste représenterait une étape dans le parcours dépressif de l’artiste, si on se fie à son dossier de presse.

Continuons l’écoute. Maybe I Am revient de nouveau au rock, avec des teintes psychédéliques, passant à la douceur inquiétante de Counting qui mènera à la plaintive (surtout dans la mélodie) Out of the Window. Quelques longueurs à la fin de la chanson nous mènent ensuite à If You’re Not Dead, puis Unglued, heureusement plus rythmées et entraînantes (malgré des thèmes pas nécessairement jojo). Ça se prend bien! Même I Can’t Wait est plutôt réussie, même si on aurait apprécié davantage de développements à travers la chanson.

Après cette section, on semble replonger dans portion de chansons brèves : Video Game Music passe vite avant de nous plonge dans une nouvelle déprime avec Lights Out et Punchy, bien que l’artiste tente d’en sortir. Feelin’ Good est supposée nous ramener à la lumière… trop peu trop tard, en fait!

The Details est un album particulier, aucun doute là. Il est décrit comme étant le plus personnel de Mo Kenney et on a aucune difficulté à y croire. Elle y fait le choix de présenter ses états d’âme durant une période de sa vie à travers des chansons punchées sans trop se soucier de ce qu’on en penserait. C’est toujours un peu tragique de voir une artiste âgée de seulement 27 ans passer à travers tout ce processus et ça donne franchement envie de prendre un peu mieux soin de soi-même pour éviter de nous même vivre les thèmes de cet album. Pour ce qui est de l’écoute de cet album concept, elle s’appréciera mieux si on prend bien le temps d’écouter sa proposition. Encore mieux si le mood est à l’introspection. Reste qu’on aurait peut-être préféré une proposition plus étoffée, où Mo Kenney aurait pu développer davantage ses chansons au lieu de passer très rapidement d’une piste à l’autre. Cela fait qu’on oublie vite certaines de ses compositions, pourtant intéressantes.

À écouter : On the Roof, If You’re Not Dead, Unglued

7,4/10

Par Olivier Dénommée