Archives du mot-clé Bandcamp

Endless Nights and Dreamlike Mornings – Abrdeen

abrdeen endless nights and dreamlike morningsSorti le 7 avril 2018

Décrit comme un groupe de «soft make-out rock», Abrdeen a lancé un premier EP en 2018, au long et poétique titre : Endless Nights and Dreamlike Mornings. C’est pop, c’est doux, juste assez rétro, et ça s’écoute franchement tout seul. Lire la suite

Dérives – Émeraude

emeraude derivesSorti le 27 avril 2018

Le groupe électro-pop Émeraude aime prendre son temps : même si le projet entourant Marie-Renée Grondin existe officiellement depuis 2013, ce n’est que 5 ans plus tard qu’il lançait son premier vrai album, Dérives. Première dérive : la couleur orangée de l’album alors que le groupe s’appelle Émeraude… Lire la suite

Baignades – Des Sourcils

des sourcils baignadesSorti le 13 avril 2018

Pendant que The Lost Fingers est devenu un groupe d’albums de Noël, le trio Des Sourcils remet le jazz manouche à l’avant-plan. Après une saucette (un EP) il y a quelques années, le groupe formé de Mathias Berry, Antoine Angers et Alexis Taillon-Pellerin (si certains noms sont familiers, c’est que deux des trois sont aussi membres de Harfang, dans un tout autre registre!) a lancé Baignades, un premier album complet, en 2018. Lire la suite

Nous sommes le feu – Maude Audet

maude audet nous sommes le feuSorti le 13 novembre 2015

Faisons un petit retour dans le temps, jusqu’en novembre 2015, où Maude Audet lançait son deuxième album, Nous sommes le feu. L’auteure-compositrice a fait appel à Navet Confit à la réalisation de cet opus folk assez doux pour qu’on se laisse envoûter par la mélancolie de la chanteuse, mais avec juste assez rock pour ne pas nous endormir dans le processus. Lire la suite

Passionals – Floes

floes passionalsSorti le 27 avril 2018

Après un premier EP en 2016 intitulé Shade & Mirror, le trio Floes récidive en 2018 avec Passionals, autre mini-album où on se laisse porter par la voix de Samuel Wagner et par la musique enlevante de ses comparses Simon Tam et Pier-Philippe Thériault. Lire la suite

La femme taupe – VICTIME

victime la femme taupeSorti le 23 février 2018

Fondé en 2016 à Québec, le trio VICTIME n’est pas là pour épargner nos oreilles, bien au contraire! Quelque part entre le dance punk et le noise rock, le son du groupe est intense à souhait et ne fait pas dans la nuance. Son premier album (pas si long) La femme taupe en est un exemple particulièrement concret. Lire la suite

Worldwide Christmas – The Lost Fingers

the lost fingers worldwide christmasSorti le 16 novembre 2018

Qui a demandé une trilogie d’albums de Noël? Et qui l’a demandée aux Lost Fingers? C’est en tout cas ce que le groupe québécois nous a livré, lançant Christmas Caravan en 2016, Coconut Christmas en 2017, et enfin Worldwide Christmas en 2018. Le nom de John Jorgenson y apparaît sur la pochette, bien qu’il était aussi derrière l’enregistrement des deux précédents opus des fêtes des Lost Fingers. Lire la suite

Stratosphères – La Carotte Polaire

la carotte polaire stratospheresSorti le 26 octobre 2018

Audacieuse décision qu’a prise l’auteure-compositrice-interprète Claudia Laurin lorsqu’elle a décidé d’opter pour le nom de scène La Carotte Polaire. Celle-ci propose des chansons folk qui prennent des airs beaucoup plus dream pop avec sa nouvelle offrande, le bref album Stratosphères qui survole ses différentes influences. Lire la suite

Lovers in No Mind’s Land – Slow Fade Sailors

Sorti le 6 mars 2018

On suit fidèlement depuis quelques années l’évolution du groupe montréalais Will Driving West, qui propose une musique indie folk sombre et déprimante, mais drôlement bien ficelée. Ce qu’on ignorait, c’est que deux des membres du groupe, David Ratté et Andréa Bélanger, s’était aussi lancés dans un projet parallèle dans la dernière année. Le duo, appelé Slow Fade Sailors, ne contient que du piano, et a lancé son premier EP, Lovers in No Mind’s Land, en plein hiver 2018, moment par excellence pour apprécier les subtilités de cet instrument. Lire la suite

Le désordre pour le style – Babylones

babylones le desordre pour le styleSorti le 31 août 2018

La dernière fois qu’on s’était penché sur de la musique signée Babylones, groupe indie rock montréalais composé de Charles Blondeau et de Benoît Philie, c’était avec son premier EP homonyme paru en 2014. Quatre ans et plusieurs expériences dans différents projets plus tard, le duo revient avec son tout premier album, Le désordre pour le style. Lire la suite