Archives du mot-clé instrumental

Still Alive: Your Favorite Video Game Music on Ocarina – The St. Louis Ocarina Trio

the st louis ocarina trio still alive your favorite video game music on ocarinaSorti le 13 septembre 2013

Le St. Louis Ocarina Trio, ça vous dit quelque chose? Comme le nom l’indique, il s’agit d’un trio mettant en vedette l’ocarina, un type de flûte relativement peu connue si on n’est pas familier avec le jeu The Legend of Zelda: Ocarina of Time grâce auquel l’instrument a été popularisé. Peut-être un peu en retour d’ascenseur, le trio, où on entend aussi du piano et du violon, s’est spécialisé en musique de jeux vidéo et a consacré des albums entiers à la musique de The Legend of Zelda… et a aussi enregistré Still Alive: Your Favorite Video Game Music on Ocarina, un survol des plus beaux airs de tout le répertoire de musique de jeux. Lire la suite

Seven Days Walking (Day 3) – Ludovico Einaudi

ludovico einaudi seven days walking day 3Sorti le 17 mai 2019

On poursuit ici notre série de critiques de Seven Days Walking de Ludovico Einaudi, même si on a été plutôt déçu de ce qu’on a réalisé en écoutant le précédent volet, Seven Days Walking (Day 2). Car oui, on retrouve une fois de plus des pièces presque identiques dans cette troisième partie sur 7, Seven Days Walking (Day 3). Lire la suite

Prescription for Sleep: Game Music Lullabies, Vol. I – Gentle Love

gentle love prescription for sleep game music lullabies vol iSorti le 19 mai 2014

C’est par hasard que l’on a découvert l’existence du duo Gentle Love, composé de Norihiko Hibino (qui a écrit de la musique pour différents jeux, dont certains de la série Metal Gear Solid) et Ayaki. Le groupe se spécialise dans les arrangements jazz de musique de jeux vidéo et le fait par ailleurs très bien. On s’est intéressé à la série Prescription for Sleep et plus particulièrement à Prescription for Sleep: Game Music Lullabies, Vol. I, promettant des berceuses basées sur la musique qu’on peut entendre dans divers jeux, dont plusieurs classiques. Lire la suite

Seven Days Walking (Day 2) – Ludovico Einaudi

ludovico einaudi seven days walking day 2Sorti le 19 avril 2019

Après avoir longuement écouté (et apprécié) Seven Days Walking (Day 1) de Ludovico Einaudi, une première partie d’un projet incluant sept albums publiés au cours de 2019, on avait bien hâte d’entendre ce qu’il nous réservait pour le Day 2. C’est là qu’on a réalisé qu’il s’agissait principalement d’une série de variations sur un même thème, reprenant essentiellement les mêmes titres et, dans plusieurs cas, des arrangements presque identiques. Lire la suite

L’aube – Ensemble Frédéric Hébert

ensemble frederic hebert laubeSorti le 17 janvier 2020

Originaire de Saint-Hyacinthe et maintenant installé à Montréal, Frédéric Hébert se fait lentement mais sûrement connaître comme batteur jazz, mais aussi bandleader. Avec son album L’aube, crédité à l’Ensemble Frédéric Hébert (avec Yannick Anctil (piano), Jean-Michel Leblanc (guitare), Michael Johancsik (sax) et Carl Mayotte (basse), il se présente aussi comme compositeur, livrant une musique moderne où l’improvisation n’enlève rien aux qualités mélodiques de ses pièces. Lire la suite

Cell-0 – Apocalyptica

apocalyptica cell 0Sorti le 10 janvier 2020

C’est avec impatience que l’on attendait le neuvième album studio d’Apocalyptica, ce groupe originaire de Finlande qui rappelle depuis près de 25 ans que des violoncelles, ça rocke en s’il vous plaît. La dernière offrande, Shadowmaker en 2015, marquait d’ailleurs un virage très marqué : après avoir fait sa réputation comme band instrumental, Apocalyptica avait commencé dès 2001 (dans la version deluxe de Cult) à incorporer des chanteurs invités à raison de quelques pistes, jusqu’à ce qu’il recrute Franky Perez (ex-Scars on Broadway) pour la totalité des chansons de Shadowmaker. Malgré nos réserves initiales, on avait dû admettre que cette transition avait été réussie, mais voilà que le groupe nous surprend avec Cell-0, neuvième album qui fait un «retour aux sources» en misant sur une musique complètement instrumentale. Lire la suite

Seven Days Walking (Day 1) – Ludovico Einaudi

ludovico einaudi seven days walking day 1Sorti le 15 mars 2019

Le pianiste et compositeur italien Ludovico Einaudi est depuis plusieurs années un des artistes qu’on suit de près chez Critique de salon, lui qui livre presque immanquablement une musique néoclassique envoûtante. En 2019, il s’est lancé dans l’ambitieux projet Seven Days Walking, une série d’albums en sept parties. Et comme la totalité de l’œuvre, enregistrée avec l’aide de Federico Mecozzi (violon, alto) et de Redi Hasa (violoncelle), dure plus de 6 heures, on a préféré écouter, une à une, chacune des parties de cet album monumental, à commencer par Seven Days Walking (Day 1). Les autres critiques suivront. Lire la suite

Crush – Floating Points

floating points crushSorti le 18 octobre 2019

Après avoir écouté et apprécié plusieurs pistes de son premier album Elaenia, on s’est naturellement intéressé à Crush, deuxième opus de Sam Shepherd, alias Floating Points. Celui-ci est né après une série de performances d’improvisations musicales sur un synthé Bucha et une drum machine Korg. C’est le même équipement qui a été utilisé en studio. Lire la suite

A Charlie Brown Christmas – Bande sonore par Vince Guaraldi Trio

bande sonore a charlie brown christmasSorti en décembre 1965

Paru en 1965, l’émission spéciale de Peanuts (ou Charlie Brown en français), A Charlie Brown Christmas, qu’on appelle communément Le Noël de Charlie Brown a été diffusée pour la première fois, devenant très rapidement un classique du temps des fêtes. Sa bande sonore, composée par le pianiste de jazz Vince Guaraldi, y est possiblement pour quelque chose puisqu’elle est elle aussi passée à l’histoire comme un album incontournable des fêtes. Avec 54 ans de retard – mieux vaut tard que jamais – on s’est intéressé à cette bande sonore pour savoir ce qu’elle avait de si particulier pour qu’elle traverse ainsi le temps. Lire la suite

Pulsations – Angèle Dubeau et La Pietà

angele dubeau et la pieta pulsationsSorti le 4 octobre 2019

Ces dernières années, on ne peut pas dire que la grande violoniste Angèle Dubeau et son orchestre à cordes La Pietà ont fait beaucoup de fausses notes dans le choix de leurs thématiques d’album. Avec Pulsations, elles se lancent dans un hommage au talent des compositeurs modernes qui mélangent avec succès le classique avec une approche tantôt plus cinématographique, tantôt plus pop. Et elles font mouche une fois de plus! Lire la suite