Archives du mot-clé La Pietà

Silence, on joue! – Angèle Dubeau

angèle dubeau silence, on joueSorti le 31 janvier 2012

Dans l’esprit de rendre la musique classique accessible, Angèle Dubeau et son orchestre à cordes La Pietà se sont lancés dans un album composé des plus belles musiques de films en 2012. Choisir ce sujet est vendeur, avouons-le, mais lorsque le choix des pièces est réussi et que l’interprétation est bien sentie, ça vaut largement le détour. Silence, on joue tente de nous convaincre et le réussit assez largement. Lire la suite

Arvo Pärt: Portrait – Angèle Dubeau et La Pietà

Sorti le 2 mars 2010

La série de portraits réalisés par Angèle Dubeau et son ensemble La Pietà s’est intéressée au compositeur estonien Arvo Pärt (né en 1935 et toujours vivant) en 2010. Œuvrant dans le registre de la musique contemporaine «minimaliste» (le compositeur semble refuser cette qualification) et religieuse, Pärt vient apporter une lenteur méditative qui est à des années-lumière du train de vie de la société actuelle. C’est un peu ce que tente de transmettre l’album Arvo Pärt: Portrait. Lire la suite

Ludovico Einaudi: Portrait – Angèle Dubeau et La Pietà

angele-dubeau-einaudiSorti le 3 mars 2015

Dans sa série de portraits de compositeurs contemporains célèbres dignes d’un hommage par Angèle Dubeau et son ensemble La Pietà, celui pour Ludovico Einaudi en était un très attendu : ses qualités mélodiques indéniables en font un compositeur incontournable de nos jours. Sans surprise, le portrait réalisé par la troupe de la violoniste québécoise offre un résultat qui touche beaucoup, avec une belle dose d’introspection. Lire la suite

Un conte de fées – Angèle Dubeau et La Pietà

Angele Dubeau Conte de féesSorti le 9 octobre 2007

Bien que ce n’est que plus tard que la violoniste Angèle Dubeau et son ensemble à cordes La Pietà ont pris l’habitude d’offrir des albums thématiques pour un public toujours plus large, en 2007 elle a enregistré Un conte de fée, reprenant 18 pièces d’une douzaines de compositeurs qui l’inspiraient particulièrement avec ce thème. Lire la suite

2014 : Top 5 d’Olivier

top-5Par Olivier Dénommée

Année occupée pour moi en 2014, j’ai écouté beaucoup plus de musique locale qu’auparavant, et un peu moins les «gros noms» de la musique, qui ont d’ailleurs pour la plupart assez décevantes de toute façon. Et j’ai aussi fait de nombreuses découvertes. Ma liste, à l’origine, faisait pas loin d’une vingtaine d’albums coup de cœur. Après mûre réflexion, voici ce que je retiens du meilleur de 2014. Lire la suite

Blanc – Angèle Dubeau et La Pietà

Angele Dubeau Blanc Sorti le 25 février 2014

La violoniste de renommée mondiale Angèle Dubeau et son ensemble La Pietà reviennent avec un tout nouvel album, sobrement intitulé Blanc. Angèle Dubeau offre toujours une thématique dans ses albums; cette fois, c’est la sérénité et l’espoir afin de passer au travers de la maladie, puisqu’elle est elle-même passé à travers un cancer l’an dernier. Blanc a donc une importance toute particulière pour elle et son orchestre. Cela donne, comme toujours, des interprétations bien senties et particulièrement émotives. Lire la suite

Nouveautés du 25 février 2014

Nouveautés de la semaineEncore une semaine «relativement» tranquille dans le monde musical, il y a quand même quelques gros noms par-ci par-là. Voici donc les principales sorties de la semaine. Lire la suite

Noël – Angèle Dubeau et La Pietà

Angèle Dubeau NoëlSorti le 28 octobre 2010

Angèle Dubeau et son ensemble à corde La Pietà pouvaient difficilement se sauver de l’enregistrement d’un album de Noël. Cet album, sobrement intitulé Noël offre donc une version de plusieurs pièces de Noël interprétées avec brio, de façon instrumentale, par des cordes et un clavecin. C’est musicalement très réussi. Lire la suite

Musique de jeux vidéo – Angèle Dubeau et La Pietà

Angèle-Dubeau-Game-Music1Sorti le 23 octobre 2012

La violoniste Angèle Dubeau est particulièrement prolifique dans son art et en impressionne plus d’un par son grand talent. Son ensemble entièrement composé de femmes jouant des cordes n’en est pas moins impressionnant. Mais ce qui impressionne le plus, c’est que ces dames produisent un album consacré uniquement à de la musique de jeux vidéo, ce monde qu’on pense associé à la gent masculine. Angèle Dubeau brise donc ce cliché, et en plus, elle le fait d’une main de maître en proposant des versions qui dépassent parfois la sonorité originale et vient toucher les fans des jeux en question au plus profond de leur âme. Lire la suite