Musique de jeux vidéo – Angèle Dubeau et La Pietà

Angèle-Dubeau-Game-Music1Sorti le 23 octobre 2012

La violoniste Angèle Dubeau est particulièrement prolifique dans son art et en impressionne plus d’un par son grand talent. Son ensemble entièrement composé de femmes jouant des cordes n’en est pas moins impressionnant. Mais ce qui impressionne le plus, c’est que ces dames produisent un album consacré uniquement à de la musique de jeux vidéo, ce monde qu’on pense associé à la gent masculine. Angèle Dubeau brise donc ce cliché, et en plus, elle le fait d’une main de maître en proposant des versions qui dépassent parfois la sonorité originale et vient toucher les fans des jeux en question au plus profond de leur âme.

Un autre coup de maître qui est fait, c’est concilier la musique classique, cette «vieille» musique qui ne semble pas fait pour séduire les jeunes générations, avec l’univers des jeux vidéo. Pourtant les deux mondes ont tant de similitude, et cet album le prouve, puisque certaines pièces sont à peine arrangées pour être jouées par La Pietà. Le choix des jeux est assez varié. On touche aux gros jeux d’action (Splinter Cell, Assassin’s Creed, Halo), autres RPG d’aventure (Chrono Trigger/Chrono Cross, Final Fantasy, Secret of Mana), mais aussi des classiques de petits jeux (Angry Bird, Tetris). Les deux pistes les plus longues sont consacrées à des medleys. Le premier pour Chrono Trigger et sa suite Chrono Cross, où les pièces se succèdent assez juste assez lent pour qu’on apprécie chaque musique, mais assez vite pour en passer beaucoup en 9 minutes. Le défi de choisir les meilleures bouts d’imposante bande sonore des deux jeux n’était pas facile, mais il a été très bien fait. L’autre medley, encore plus impressionnant, est celui de Final Fantasy. On ne compte plus à combien d’opus la série est rendue, ce qui rend la musique très difficile à choisir. Néanmoins, Angèle Dubeau a encore fait mouche sur les pièces à interpréter dans cette compilation en choisissant des morceaux récurrents mais aussi des moments forts de la série.

Les autres pistes sont donc consacrées à un jeu seulement, et les amateurs du jeu en question sauront les reconnaître et se remémorer des images du jeu avec nostalgie. Chaque pièce est interprétée avec brio et on en oublie que ce sont pratiquement toutes des personnes qui n’ont jamais joué à ces jeux (Angèle Dubeau a admis en entrevue ne pas être elle-même une joueuse)! L’album arrive à toucher plusieurs générations, ce qui est rare de nos jours, donc bravo pour cette réussite d’une artiste québécoise de talent!

Si vous aimez le concept de musique de jeux par des orchestres classiques, sachez que cela devient de plus en plus en vogue. Des orchestres font des tournées à l’année pour jouer de la musique de jeux vidéo et plusieurs albums sortent depuis quelques années. L’orchestre philharmonique de Londres a lui-même produit deux disques dédiés à la même chose que celui d’Angèle Dubeau et La Pietà. Ce qui est dommage, c’est que quelques pièces se répètent entre les albums (ceux de l’orchestre de Londres sont sortis avant). Les interprétations ne sont pas pareilles, évidemment, mais il y a tant de jeux à couvrir que les orchestres ne devraient pas avoir à se piler sur les pieds en jouant les mêmes pièces!

*La pochette se présente en trois couleurs : vert, rouge ou bleu. Ne cherchez pas d’autres différences, il n’y en a pas!

À écouter : Chrono Trigger & Chrono Cross, Halo 3: One Final Effort, Final Fantasy

8,3/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s