Le Kim et le Yang – Kim de Falc

Kim de falc kim yangSorti le 24 janvier 2015

Jeune rappeuse montréalaise Kim de Falc propose un «double EP» intitulé Le Kim et le Yang, qui présente les deux côtés de l’artiste. On a donc ici trois chansons plus légères, et trois plus sérieuses et lourdes. Mélange surprenant qui n’est pas désagréable du tout.

L’album nous est introduit avec My Wonderland, un rap faisant référence à Alice au pays des merveilles. Principalement en anglais, surtout au début, la chanson se veut rythmée et vaguement vulgaire, sans tomber dans le mauvais goût. Le refrain est plutôt accrocheur et plutôt pop, même si on a essayé de donner une sonorité plus agressive avec la présence d’une voix masculine anglophone. Jelly s’ensuit, où elle se met dans la peau d’une attention whore. Le fait qu’on peut assez facilement mettre des noms ou des visages sur les situations décrites risquera d’en faire sourire quelques-uns.

Ceux qui ont eu l’occasion d’entendre parler de l’artiste avant qu’elle sorte son album ont probablement entendu sa chanson Bête de même, son single. Empruntant le même sujet que Jelly, la rythmique n’en est que plus accrocheuse encore, sans parler du refrain intensément catchy. Voilà qui conclut le premier côté de Kim de Falc.

Après les rythmes dansants, on tombe dans les compositions plus lourdes, voire engagées. Ti-Jean en fait partie, où on dénonce le sort des itinérants. Sinon, plus personnel, Me? semble dénoncer l’obligation sociale de ne pas pouvoir être soi-même, avec les conséquences qui s’ensuivent. Ce dernier titre de l’opus aura l’occasion d’en faire réfléchir plus d’un.

Dur de définir à quel public s’adresse Le Kim et le Yang. Pas tout à fait aux amateurs de rap, qui le trouveront particulièrement doux. En revanche, à part la première chanson, le-mini album est assez grand public, avec des sujets qui touchent les jeunes adultes. La production est bonne pour un premier album, et l’artiste ne manque pas d’idées. Il lui reste encore à préciser sa direction pour mieux cibler son auditoire.

L’album est disponible sur la page Bandcamp de l’artiste.

À écouter : Bête de même, Me?

7,1/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s