Carnet de voyage – Dominique Charpentier

Sort le 26 octobre 2018

«Un autre pianiste néoclassique!», pourrait-on dire d’entrée de jeu : le Français Dominique Charpentier joue seul au piano ses compositions spontanées. Le troisième album de l’artiste s’est donné le défi de créer les neuf pistes en moins d’une heure chacune. Autre concept intéressant, le titre Carnet de voyage ne fait pas référence à des voyages passés, mais plutôt à des expériences à venir. Approche intéressante!

Secret Place nous introduit à l’album avec une musique lente et introspective, du moins dans la première minute, avant de laisser place à plus de rythme. La pièce aurait certainement bénéficier d’un peaufinage supplémentaire, mais livre déjà assez bien la marchandise sous cette forme en plus de bien nous introduire au concept. S’ensuit la jolie valse Raz Blanchard, qui fait penser malgré nous à du Yann Tiersen.

Certaines pistes, dont Le bord de la mer avec toi et La valse oubliée, sont décrites comme des improvisations, mais ne sonnent pas comme tel : Le bord de la mer avec toi nous berce doucement et La valse oubliée, même si la piste est un peu moins assurée mélodiquement, est loin d’être désagréable à l’oreille.

Skansen est probablement la première pièce de l’album à manquer un peu de nuances et de finesse, même si elle se défend tout de même assez bien. Elle est suivie de la très douce One Minute and a Half of Peace et de Tea Time en deux parties : Green Tea et Black Tea. On n’est pas amateur de thé, mais en musique, on a une petite préférence pour le thé vert! Vient ensuite l’émotive Berceuse d’été avant de conclure avec La valse oubliée. Si Charpentier n’a pas vraiment vécu ses voyages, il réussit plutôt bien à nous faire voyager à sa façon.

Disons-le franchement : s’il n’avait pas été annoncé que chaque piste avait été écrite en un temps record, jamais on ne l’aurait deviné tellement l’ensemble est loin de sonner comme une mauvaise improvisation, chose qui risque forcément d’arriver quand on ne prend pas le temps de bien faire les choses. On a donc clairement affaire ici à un musicien sérieux et plein de talent qui mériterait d’être davantage découvert de ce côté de l’Atlantique.

À écouter : Secret Place, Le bord de la mer avec toi, Berceuse d’été

7,9/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s